Écriture en liberté en Palestine existait depuis 2010 et devait prendre fin en septembre 2014 faute de fonds. C’est à ce moment-là que j’ai rencontré Les Alchimistes. Grâce à leur enthousiasme, leur réflexion pertinente, leur efficacité dans l’accompagnement de recherche de fonds et de montage de dossier, mon association s’est vue attribuer une subvention de l’Île-de-France pour la poursuite du projet en 2015.